Quel profil pour entreprendre ? Le vôtre !

13/08/2020

Ai-je le bon profil pour entreprendre ? Depuis plus de 30 ans, on observe dans l’accompagnement des entrepreneurs, un véritable engouement pour ce choix à part dans une carrière. L’an dernier, 815 000 personnes ont créé leur entreprise, souvent en démarrant par une micro-entreprise. Les motivations observées sont diverses : nécessité de vendre ses services, volonté d’indépendance, envie d’inventer son métier, attirance pour la notion de projet, ambition de changer le monde…

En revanche, les freins sont souvent les mêmes : incertitude, risque… et cette question récurrente : ai-je le bon profil pour entreprendre ? Or cette question est non seulement absurde mais aussi dommageable pour les individus qui se la posent.

Il y a autant de façon d’entreprendre que d’entrepreneurs !

Après avoir accompagné plus de 20 000 projets entrepreneuriaux de toutes sortes : il n’existe pas UN profil d’entrepreneur, mais de multiples manières d’aborder son projet et de diriger son entreprise.

Vous pouvez comparer les boulangeries près de chez vous. Le concept d’ensemble est le même : vendre du pain. Et pourtant, elles diffèrent. Certaines sont de vraies industries : fortes rotations des produits, plats du midi à la chaîne, concept standardisé et décliné. D’autres sont extrêmement centrées sur la qualité des produits, bios et originaux. D’autres enfin reposent sur la qualité de relation du boulanger, qui connaît tous ses clients, fidèles depuis des années.

Non pas «quel est le bon profil pour entreprendre» Mais « comment entreprendre pour que mon projet soit un succès

Si les façons de prendre son projet divergent grandement selon la personnalité des entrepreneurs, il existe des actions nécessaires pour que le projet soit un succès. Les entrepreneurs SONT différents, mais FONT des choses similaires.

Voici les actions indispensables au succès d’un projet regroupées dans 5 grands items :

  • Fabriquer : construire le produit ou service
  • Achalander : bien connaître les besoins de ses clients et trouver les bons canaux pour vendre ses produits et services
  • Imaginer : se projeter dans l’avenir et comprendre son marché
  • Rentabiliser : s’organiser, gérer la finance, le légal, les risques
  • Entraîner : manager son équipe et entretenir son réseau

Tous les entrepreneurs qui réussissent parviennent à faire en sorte que les 5 axes soient « staffés », c’est-à-dire que soit ils s’en occupent eux-mêmes, soit ils délèguent, soit ils trouvent une aide à l’extérieur.

Quel est mon profil et comment vais-je pouvoir exploiter au mieux mon potentiel pour le succès de mon projet ?

Au-delà de cette vision normative, les entrepreneurs diffèrent énormément dans leur approche des 5 axes. Il est extrêmement utile et motivant pour les entrepreneurs de se situer sur cette grille, en termes à la fois de préférence et de compétence, afin de :

  • S’appuyer sur ce qui les motive profondément dans l’activité entrepreneuriale (si je suis très motivé par l’axe Achalander, il est pertinent de le mettre au centre de mes journées et de m’appuyer dessus pour le développement de mon entreprise)
  • Être vigilant à ne pas avoir de « trou dans la raquette » et élaborer des stratégies pour bien tirer profit de ses capacités propres (si je suis en inconfort sur l’axe « Entraîner », comment m’assurer que mes équipes soient bien managées et que j’aie un réseau actif à l’extérieur ?).

Pour en savoir plus et découvrir votre profil d’entrepreneur : www.faire.pro

A propos de l'auteur

Christina Hassen est consultante et facilitatrice chez EPIGO. Elle accompagne les startups et les équipes d’intrapreneurs dans l’élaboration de leur business model. Elle intervient dans différentes écoles et universités sur l’enseignement des démarches entrepreneuriales et l’utilisation de son profil pour entreprendre. Elle enseigne notamment pour le Certificat d’accompagnateur de startups et de projets d’intrapreneuriat pour Dauphine Executive Education, le service de formation continue de l’Université Paris Dauphine-PSL.


Regard d'experts | Le blog Executive Education

A lire également...

.Regard d'experts

Les hypothèses : un outil clé des approches test & learn

29/07/2020
Lire la suite
.Regard d'experts, .RH

Phase post Covid-19 : comment accompagner ses salariés ?

23/07/2020
Lire la suite
Article Compliance : pourquoi les ETI sont concernées. Compliances, le mag (n°8 été 2020), Sophie Schiller, Professeure agrégée de droit privé, Directrice de l’Executive Master Compliance, formation continue de l’Université Paris Dauphine-PSL
.Presse, .Regard d'experts

Compliance : pourquoi les ETI sont concernées

24/06/2020
Lire la suite